Agenda / Expositions 

actuellement  |  à venir  |  historique   

 
  
La Ville blanche, le mouvement moderne à Tel Aviv
01/04 > 31/05/2009

CIVA hors les murs - Espace-Architecture La Cambre

Organisée par le CIVA en partenariat avec La Cambre Architecture


 
La Ville blanche, le mouvement moderne  à Tel Aviv 
CIVA hors les murs - Espace-Architecture La Cambre
19bis place Flagey – 1050 Bruxelles
Tél. + 32 2 642 24 50 – fax : + 32 2 642 24 55
info.civa@gmail.com
www.civa.be

Le CIVA présente à partir du 1er avril 2009, une exposition consacrée à la Ville blanche de Tel Aviv, une ville née au début du XXe siècle.

Tel Aviv est née d'un projet d'aménagement urbain et de création architectural où se mêlent les influences du Mouvement moderne et les caractéristiques géographiques, culturelles et climatiques locales. En juillet 2003, l'UNESCO a proclamé que la Ville blanche de Tel-Aviv représentait le Mouvement Moderne et que le tissu urbain et historique unique de Tel-Aviv, constituait un site du patrimoine de l'humanité. Par cette inscription, le monde entier a reconnu les qualités architecturales particulières des bâtiments, des rues, des squares et des avenues de Tel-Aviv.

L'exposition
L'exposition La Ville blanche, le mouvement moderne  à Tel Aviv  présentée par le CIVA à l' Espace-Architecture La Cambre s'articule autour de trois axes :

- La trame urbaine et le plan de conservation des quartiers centraux de Tel-Aviv
- Les influences européennes de l'époque sur l'architecture locale
- L'évolution du langage architectural local

Elle rassemble des documents souvent inédits - cartes, dessins, photographies, maquettes, vidéos et animations – décrivant l'essor de la ville et la construction de centaines d'édifices de style international ainsi que les portraits de 80 architectes.

Une synthèse d'influences variées
La Ville blanche de Tel-Aviv (colline du printemps en hébreu), cité fondée en 1909 sur les dunes du nord-est de Jaffa, a rejoint en 2003 les douze sites déjà inscrits dans la catégorie du Mouvement moderne.
Construite du début des années 1930 aux années 1950 suivant le plan d'urbanisme élaboré par Sir Patrick Geddes (1854-1932), Tel-Aviv offre une illustration remarquable de synthèses diverses.
Formés dans les universités allemandes et ayant travaillé dans les cabinets d'architectures réputés en Europe, ses concepteurs fuient l'Allemagne nazie, plus généralement une Europe où se multiplient les régimes dictatoriaux. Influencés par l'avant-garde (Bauhaus), s'inspirant des cités-jardins anglaises, ils demeurent fidèles aux principes de l'urbanisme organique moderne tout en adaptant un style avant-gardiste européen, en y intégrant des données locales. Ils créent ainsi un style original et forgent l'identité d'une ville nouvelle.

Un ensemble homogène
Ces architectes conçoivent des immeubles de taille modeste (quelques étages), constituant des quartiers de taille humaine. Entre 1931 et 1948, environ 4 000 immeubles à appartements sont édifiés. Leurs caractéristiques ? « Une construction sur pilotis, les toits terrasses, les larges ouvertures de fenêtres, l'usage de matériaux nouveaux, le souci de la fonctionnalité » (Michael Turner).
La lumière éclatante de Tel-Aviv est accrue par le crépi blanc des immeubles. Aussi, l'architecte marque un souci prononcé pour les espaces ombragés et frais.

Cette exposition rassemble des photos d'époque, souvent en noir et blanc, qui nous révèlent cette Ville blanche originelle, sans les transformations opérées dans la seconde moitié du XXe siècle.

Ces clichés soulignent l'opposition entre les arêtes vives de lignes rectilignes et la douceur des courbes. Ils accentuent les contrastes en un style expressionniste qui métamorphose certains immeubles en de quasi œuvres abstraites. Ils jouent des effets ombres/lumière (Pergola), dans l'ensoleillement éblouissant de Tel-Aviv. Ils mettent en valeur le caractère épuré des lignes - des horizontales qui s'incurvent doucement en obliques (Landa House) – et le goût pour des volumes asymétriques.

 

Les ouvrages de références
A l'occasion de l'exposition les principaux ouvrages suivant seront disponibles :

« Des maisons sur le sable : Tel-Aviv, Mouvement moderne et esprit Bauhaus », Nitza Metzger-Szmuk, Véra Pinto-Lasry, Vivianne Barsky, Dani Karavan. Edition bilingue français-anglais. Editions de l'Eclat, 2004. 447 pages. ISBN : 2 841620 77 8

« Sur les traces du modernisme Tel-Aviv Haïfa Jérusalem ». Avant-propos de Christophe Pourtois. Préface et introduction générale de Michael Turner. Bilingue français/hébreu. Ed. CIVA, 2004. 238 pages. ISBN 2 930391 08 1




 

 
télécharger le dossier de presse (FR)
télécharger les photos (.zip)
 
 
 
 
 
join us on
Avec le soutien de: